Jean-Denis Pendanx

 

RENCONTRE

Jean-Denis Pendanx

Dimanche 12 mars de 16h à 17h

Salle René Dassé - Hôtel de Ville

Rencontre animée  par Jean Harambat.

 

Jean-Denis Pendanx est né en 1966. Il vit à Bordeaux. Après des études d’arts graphiques, il débute sa carrière en tant qu’illustrateur de magazines de jeux de rôles et de livres pour la jeunesse (Père Castor, Flammarion, Magnard, Mango…).

En 1991, il publie son premier album, Diavolo sur un scénario de Doug Headline, aux Éditions Zenda. En 1993, paraît le premier volume (sur quatre) de Labyrinthes, co-scénarisé par Dieter et Serge Le Tendre, (Glénat). En parallèle, il travaille pour le dessin animé (Corto Maltese) et adapte le roman Les Corruptibles, (Glénat).

 

Jean-Denis Pendanx

 

2006 : il signe avec Christophe Dabitch Abdallahi, Prix de la Bande Dessinée aux Rendez-Vous de l’Histoire à Blois (2 tomes parus, Futuropolis).
2008 : Premier volume du triptyque Jeronimus, avec Christophe Dabitch (3 tomes parus, Futuropolis). Prix Mémoire de la mer, Corderie Royale de Rochefort, 2012.
2011 : premier tome de Svoboda!, une grande fresque historique signée Kris (2 tomes parus, Futuropolis).
2013 : Tsunami, sur un scénario de Stéphane Piatzszek (Futuropolis).
2016 : parution du Maître des crocodiles, sur un scénario de Stéphane Piatzszek (Futuropolis) qu’il présente à Dax.

 

Le maitre des crocodiles

 

Le livre

Kémi, 15 ans, vendeur d’essence frelatée, part à la recherche de son jumeau Yao, disparu avant la mort de leur père. Les deux frères ont eu un différend de jeunesse qui empêche Kémi de réaliser son destin. Selon le culte Yoruba, un jumeau qui perd son double perd la moitié de son âme. Yao, jeune caïd écorché, s’est réfugié dans le delta du Niger, haut lieu de la rébellion autonomiste et du vol de pétrole sur les pipes-lines des compagnies internationales. Cette aventure, conçue comme un voyage initiatique, va conduire Kémi à reconquérir son identité tout en cheminant vers son double.

A suivre sur
www.futuropolis.fr
 

 

L’expo

Des planches du nouveau livre du dessinateur, scénarisé par Stéphane Piatzszek, seront exposées en grand format dans le square Max Moras pendant les Rencontres à Lire.

 

 

Jean Harambat

Né en 1976, Jean Harambat a commencé par des études de philosophie avant de trouver sa voie dans l’écriture et le dessin.

Il réalise des reportages illustrés pour la presse écrite. 

Les Invisibles, son premier album, (Futuropolis en 2008), raconte une révolte en Chalosse au XVIIème siècle, (Prix de la meilleure bande dessinée historique aux Rendez-Vous de l’Histoire à Blois).

 

Jean Harambat

 

Suivront six autres titres dont l’album Ulysse, les chants du retour, sélectionné à Angoulême en 2015.

En novembre 2016, parait Un pour tous, illustration d’un abécédaire philosophique sur les Trois Mousquetaires.

En 2017, Jean Harambat publiera chez Dargaud la comédie d’espionnage Opération Copperhead.

A suivre sur
www.dargaud.com