Frédérique Thomas et Marie-Françoise Vieuille

 

Samedi 11 mars de 11h à 12h

Galerie Dom-Art

 

L'entraille Marie-Françoise Vieuille lit L’Entaille (Editions La Tête à l’envers) de Frédérique Thomas.

 

A la galerie Dom’Art, dans une magnifique demeure appuyée sur les antiques remparts de la ville, Martine et Louis Cambriel présentent une quarantaine de sculptures de Frédérique Thomas.

 

Frédérique Thomas

Ancienne restauratrice d’art formée à Venise, vivant et travaillant actuellement à Soustons, l’artiste, a été choisie pour la force et l’originalité de sa production.

Déjà reconnue pour ses œuvres monumentales, déjà présente dans de nombreuses collections, y compris aux Etats-Unis, elle offre ici des corps tendus en une série de mouvements dont l’équilibre tient parfois de la gageure.

Les oeuvres expriment une présence au monde tenant de l’énergie baroque où la puissante incarnation sensuelle, souvent érotique, parfois teintée l’humour, le dispute à une âpre tension spirituelle.

Son regard sur le drame humain, à la fois chute et quête, entremêle des corps dans la perte individuelle et fait émerger des sujets animés par la joie, nous dévoilant ainsi la prime dimension du désir.

Les formats s’échelonnent de la petite figure intime aux grands sujets d’extérieur. Quelques bas-reliefs sont présentés. Les matières varient du ciment de marbre poli à l’argile cuite en passant aussi bien par le bronze, le stuc polychrome à l’italienne et les composites modernes.

 


Lecture de Marie-Françoise Vieuille

Marie-Françoise Vieuille Professeur de lettres, a enseigné en Moravie, Tunisie, à Versailles et à Paris.

Collaboratrice régulière de L’Avant-Scène Opéra de 1978 à 1989, elle a notamment publié une biographie musicale : Mozart ou l’irréductible liberté aux Presses Universitaires de France (2001).

En 2008, elle a publié Essai sur l’art lyrique, Opéra, merveilleuse douleur. Co-auteur d’une Anthologie de la poésie baroque tchèque (Editions de l’Age d’homme,1981), elle est l’auteur de poèmes et de nouvelles.

En 2014, elle a publié un recueil de onze nouvelles, intitulé Ai Nostri desir (éditions La Tête à l’envers) qu’elle a lu lors des Rencontres à Lire de 2015 à la Galerie Dom-Art.